Atelier 4 : Études Victoriennes et Édouardiennes (SFEVE)

[retour à la liste des ateliers]

.

Responsables de l’atelier : Laurence Roussillon-Constanty (Université de Pau et des Pays de l’Adour) et Fabienne Moine (Université Paris Est Créteil)

Salle : 112 (Gergovia)

.

Jeudi 2 juin

ATELIER I : Narrative Lines

13h30 – Camille Rivoire (Université Jean Moulin Lyon 3)

Faulty Empiricism & Deceptive Mystery: Cracking The Strange Case of Dr. Jekyll and Mr. Hyde.

14h – Charlotte Chassefière (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

S’engouffrer dans la brèche : failles et féminité dans l’œuvre romanesque de Charlotte Dacre (1772-1825).

14h30 – Florence Pellegry (Université de la Réunion)

Victorian Single Mothers and their Moral Faults: a case study of the archive of the London Foundling Hospital (1875-1901).

PAUSE

15h30 – Isabelle Hervouet (Université Clermont Auvergne)

Gothic fault-lines in Anne Brontë’s social fiction: The case of The Tenant of Wildfell Hall (1848).

16h – Assemblée Générale.

.

Vendredi 3 juin

ATELIER II : Salient Features

9h – Arnaud Page (Sorbonne Université)

‘The true Brain Food’ :  protéines et constructions raciales durant les périodes victorienne et édouardienne.

9h30 – Justine Cousin (Sorbonne Université)

Colonial maritime labour abord British steamships (1849-1914): the tightening of fault lines.

10h – Raphaël Rigal (Université Gustave Eiffel)

A rift at the edge of times: the Pre-Raphaelites’ political faultline.

.

[retour à la liste des ateliers]