Atelier 25 : Femmes, sexe, genre (SAGEF)

[retour à la liste des ateliers]

.

Responsables de l’atelier : Marc Calvini-Lefebvre (Aix-Marseille Université) et Alexandrine Guyard-Nedelec (Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne)

Salle : 223B (Gergovia)

.

Jeudi 2 juin

Présidence de séance : Margaret Gillespie (Université de Franche-Comté)

13h30 – Corinne Nativel (Université Paris-Est Créteil et Institut national d’études démographiques)

Violences conjugales au Royaume-Uni : failles législatives et défaillances de l’action publique.

14h – Florence Binard (Université Paris Cité)

Feminism vs Feminisms: Faults and Fault-lines.

Pause

14h45 Amy Wells (Université de Caen Normandie)

United States Abortion Bans and the Craftivism Response in the Trump and Post-Trump Era.

15h15 Ludivine Royer (Université de La Réunion)

‘Y a-t-il des Aborigènes dans la salle ?’: les oubliées du féminisme australien

15h45 – Assemblée Générale de la SAGEF

.

Vendredi 3 juin

Présidence de séance : Florence Binard (Université de Paris)

9h – Margaret Gillespie (Université de Franche-Comté)

‘The wrongness. The dark, surprising glee.’ Where does fault lie in The Confessions of Frannie Langton (2019)?

9h30 – David Haigron (Université Rennes 2)

The gender divide in British popular culture: widening, bridging, or blurring it?

10h –  Alexandrine Guyard-Nedelec (Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne)

Mettre au monde – entre super faille et super fail. Regard sur les décisions de la Court of Protection anglaise.

.

Samedi 4 juin

11h-12h30 : Projection-débat autour du documentaire Briser le silence des amphis de Lysa Heurtier Manzanares.

L’association Ecran et Parole formée par 4 enseignantes-chercheuses anglicistes (Alice Béja, Corinne Nativel, Hélène Quanquin et Clémentine Tholas) en partenariat avec Hystérique*, l’association étudiante féministe queer intersectionnelle de l’Université Sorbonne Nouvelle et l’association Les Artpie’cultrices vous propose d’assister à une projection suivie d’un débat.

Organisé dans le cadre des ateliers de la SAGEF, le débat sera animé par Alexandrine Guyard-Nedelec, Corinne Nativel et Amy Wells.

Synopsis:

Les violences sexistes et sexuelles (VSS) dans l’enseignement supérieur et la recherche sont une réalité maintenant bien documentée aux conséquences souvent dramatiques, mais dont les établissements français n’ont pas encore pris la pleine mesure. Le documentaire Briser le silence des amphis est un projet à la fois militant et pédagogique, qui veut apporter sa contribution à la lutte contre les VSS dans l’enseignement supérieur et la recherche, et servir d’outil à toutes celles et ceux qui la mènent.

Réalisé par Lysa Heurtier Manzanares, il est constitué de 9 témoignages qui montrent différentes situations de VSS subies par des étudiantes, des doctorantes, et des membres des personnels administratifs et enseignants.

Faire entendre ces récits c’est, au-delà de leur portée libératrice individuelle, œuvrer à leur reconnaissance collective et à des actes concrets qui permettront de faire changer les choses.

.

[retour à la liste des ateliers]